Règlement du Grand Tournoi Annuel de Très Brèves Nouvelles Noires

C’est le règlement… et c’est pas autrement

Tournoi annuel organisé par Histoire d’en Parler.
Classement annoncé pendant le Festival Les Pontons Flingueurs

Contraintes impératives :

Deux catégories :
(nombre de signes maximum, espaces comprises, titre et signature non compris)
1/ 0 à 1500 signes (voir exemple)
2/ 1501 à 3000 signes (voir exemple)
Ce doit être une nouvelle brève (ou une brève nouvelle), écrite en français.
Chaque année, le thème sera différent (voir site)
Format du fichier texte brut.

But du tournoi :

Première étape : être retenu pour participer à la compétition et être publié sur le site
Deuxième étape : être le mieux classé possible.

Ce qui est interdit :
Ce qui est illégal en France (vous n’êtes pas sans savoir que personne n’est censé ignorer la loi ?).
Il s’agit bien entendu seulement de ce qu’il est illégal d’écrire. Vos personnages peuvent pour leur part tuer, égorger, trahir, voler et violer la loi autant que faire se peut. Mais ils peuvent aussi être gentils, pauvres, honnêtes, amoureux, bêtes, altruistes, etc.

Ce qui est permis :
Tout ce qui n’est pas interdit est permis. Par exemple sont acceptés : langage soutenu, langage vulgaire, poésie, prose, fautes d’orthographe, néologismes, grammaire déficiente, français non métropolitain (créole, africain(s), québecois, cajun, antillais, suisse, wallon, etc.). le langage SMS peut-être accepté, à condition d’être transcrit en français à côté. Tous les membres du jury ne lisent pas couramment ce truc là (lol).

Ce qui est obligatoire :
Plaire aux jurés
Respect des contraintes (thème, nombre de signes).

Pour participer :
Il suffit d’avoir une adresse mail valide. Vous pouvez être vivant ou virtuel, avoir une véritable identité ou avancer masqué. Aucune limite d’âge, de couleur de peau, de préférence sexuelle, de confession, etc. Les bénévoles et les membres d’Histoire d’en Parler et du jury peuvent participer, mais incognito. Si ils se trouvent classés, ils ne pourront toutefois prétendre aux récompenses ; s’il jamais y en a  (faites-vous un mail avec un pseudo).

Envoi des textes :
Envoyer vos textes par mail à cette adresse :
e.sue@free.fr
Vous pouvez envoyer un texte par mois et par adresse mail au maximum.
Tous les textes qui nous parviendront après la date de clôture à minuit (l’heure du crime) seront hors compétition.
ATTENTION : le nombre de signes sera vérifié par copié/collé au moyen du logiciel suivant : OpenOffice.org (version 3.0.0) > Outils > statistique
Un signe de trop, c’est dans l’eau. Mais ça ne devrait pas poser de problème spécial car les robots comptent tous pareil.

Principes de sélection et de classement du tournoi :

Premiere étape : sélection des textes par un comité de lecture.
Un premier tri sera effectué mensuellement.
Accepté ou rejeté.
Le comité de lecture est composé de dix lecteurs chevronnés, possédant un goût prononcé pour la littérature noire.
Vous pouvez envoyer plusieurs textes si vous le désirez et sous différents pseudonymes. Les textes que vous envoyez sont réputés libres de droits et publiables et corvéables à merci par l’association Histoire d’en Parler.
Le seul fait d’envoyer un texte signifie que vous acceptez cette clause sans aucune réserve (licence par défaut Creative Commons, pas de modification : vous autorisez la reproduction et la diffusion uniquement de l’original de votre œuvre. Si quelqu’un veut la modifier, il doit obtenir votre autorisation préalable…)
La règle interne de sélection des textes est basée sur le principe suivant :
les participants au comité de lecture lisent le texte que vous envoyez et portent chacun un jugement péremptoire avec seulement trois possibilités :
très bon : retenu et publié en compétition obligatoirement
bon : plus de la moitié de bon = retenu et publié en compétition
pouah : plus de la moitié de pouah = pas en compétition
Moitié moitié = retenu et publié en compétition
Tous les textes qui seront sélectionnés chaque mois seront mis en ligne le mois suivant sur le site : http://tbnn.histoiredenparler.info
Les news seront données par la lettre du lundi d’Histoire d’en Parler (inscrivez-vous)

Deuxième étape : notation des textes retenus et publiés par un vote populaire et un jury d’écrivains.
Le but du jeu est d’être le mieux classé possible sur le podium. Cette étape aura lieu dans le mois précédant les dates des Pontons flingueurs. Comme la qualité d’un texte est une notion subjective, on fera un truc un peu comme pour Miss France, panaché entre les votes du public (en cours de réalisation technique) et décisions arbitraires du jury. Voyez le genre?
On verra ce qu’il sera possible de faire (récompenses, publication papier, etc) en fonction du nombre de textes et de leur qualité.
D’autre part, s’il y a trop de bons textes, on fera un deuxième tour ; comme pour le Président de la République.

Appels à compétition (ne vous gênez pas pour informer vos connaissances comme des malades) : sites, bibliothèques, librairies, forums d’écriture internet, revues, autres blogs, autres salons, FB, Tweeter, etc…

Plus on est de fous comme on dit…